RSS

On parle de nous

Fête de la gastronomie les 25,26,27 Septembre 2015

Durant ces trois jours, nous proposons de déguster des produits locaux et de participer à des ateliers culinaires.

Les ateliers se dérouleront

le vendredi 25

18h30 : réalisation de verrines apéritives avec des produits locaux.

le samedi 26

11h30 : Découverte  du "One Pot Pasta". L'idée, c'est de cuisiner de délicieux plats de pâtes: il suffit de mettre tous les ingrédients dans une grosse casserole et de laisser mijoter !

18h30 : confection de ravioles (foie gras /épinard/truffe, chèvre/épinard, truite/épinard, Pata Negra/truffe )

le dimanche 27

11h30 : cuisine du veau sous la mère

Michel Dussau: la brouillade de truffe

Depuis l'ouverture, du magasin "u relais du Terroir"  Marilyne Brunelle et son époux n'ont eu de cesse de faire découvrir les produits régionaux du département. Samedi c'est le chef de "La Table d'Armandie" Michel Dussau qui est bénévolement intervenu au magasin pour partager, sa recette de la brouillade à la truffe. Une brouillade avec les œufs délayés doucement et soigneusement à la spatule en bois, de manière à bien lier le blanc et le jaune, une noix de beurre, de la truffe rappée, en quantité suffisante pour en reconnaître le gout boisée. Ajoutez à cela le savoir-faire du chef qui vous dira que la brouillade ne doit en aucun cas bouillir sous peine de perdre les saveurs de la truffe et que même les chefs arrivent à louper une brouillade sur quinze. A la sortie, vous vous en doutez, un met délicieux, succulent, on goûte, on en reprend, on ne s'en lasse pas, seule la raison vous arrête.
Au cours de l'animation, Michel Dussau a eu le plaisir d'embrasser son filleul Anaël Ruant venu avec ses parents et son frère à sa rencontre.

 

Article paru dans Le Petit Journal le 03/02/2015

De la terre à la table

Pierre-Damien Berland envoûté par le parfum de la truffe./ Photo DDM, MD

Une fois le précieux champignon exhumé, il faut le déguster. à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 25 janvier, treize restaurateurs et commerçants des métiers de bouche proposent dans leurs menus des plats à base de truffes cavées dans le Lot-et-Garonne. Pour les futurs chefs du lycée des métiers Jacques-de-Romas, la saison de la truffe est aussi l'occasion de travailler un produit noble et de découvrir «des odeurs, des saveurs et des textures différentes en fonction des utilisations et des variétés», explique le professeur de cuisine, Pierre-Damien Berland. Une découverte pour les jeunes cuisiniers mais aussi pour leurs clients. Mardi 20, les élèves de terminale et de première prépareront ainsi un dîner pour près de 70 convives. Suite au succès du repas de l'an dernier, toutes les réservations ont déjà été faites et c'est dommage. Le menu est en effet alléchant : île flottante à la truffe sur base de potimarron, pavé de cerf avec sauce brune à la truffe, macaron chocolat-chocolat blanc à la truffe… Bref, de quoi mettre l'eau à la bouche et déguster différentes variétés de truffes. Celle de Bourgogne mais aussi la Brumale et, bien entendu, la truffe noire du Périgord.

Le programme :

- Samedi 17 janvier : à 10 heures précises, marché à la truffe fraîche et contrôlée. à 12 heures, apéritif avec toasts truffés. à 15 heures : conférence, «La Gastronomie et la truffe» avec Marie-Claude Gracia-Rey, du Moulin de la Belle Gascogne, suivie de la projection en avant-première du film sur les truffes du Lot-et-Garonne : «La Belle Histoire de Glandu et Trufette».

- Dimanche 25 janvier : de 10 heures à 12 heures, dégustation d'huîtres avec le GAEC du banc d'Arguin et de toasts au beurre truffé et vin blanc, place du Général-de-Gaulle. Renseignements au 06 14 38 93 26.

- Du 16 au 25 janvier, ces restaurateurs et commerçants font découvrir la truffe : «L'Auberge du goujon qui frétille» à Buzet-sur-Baïse ; «La Vieille Auberge» et «Le Relais du terroir» à Casteljaloux, «Le Relais de La Hire» à Francescas ; «Le Saint-Romain» à Lavardac, Bernard Daubin à Montréal-du-Gers ; «L'Art de vivre», «Le Moulin des saveurs», «Les Terrasses du Petit-Nérac», le restaurant «La Cheminée», la boucherie-charcuterie Talenton et la charcuterie d'Albret à Nérac, «Le Prince noir» à Sérignac.

 

Article paru dans La Dépêche du Midi le 16/01/2015 

De la truffe au menu

Tous réunis pour déguster de plusieurs manières le diamant noir. © Photo Photo M.c.

La saison d'hiver des truffes bat son plein dans le Lot-et-Garonne, en ce mois de janvier. La période la plus favorable pour cuisiner et savourer le « diamant noir ». De nombreux marchés aux truffes et manifestations fleurissent.

La deuxième édition de la Semaine de la truffe en Pays d'Albret, organisée par l'Association des trufficulteurs 47 se déroulera du 16 au 25 janvier à Nérac et dans six autres villes dont Castelajaloux. Une dizaine de restaurateurs et trois commerçants des métiers de bouche se mobilisent pour mieux faire connaître ce champignon pas comme les autres, la Vieille Auberge et le Relais du terroir en font partie.

Une auberge rajeunie

La Vieille Auberge est une institution à Casteljaloux, reprise en octobre 2012 par Eric Menaspa en cuisine et Etienne Denaules, ceux-ci ont fait souffler un vent de jeunesse dans cette maison ancienne nichée dans le cœur historique de la commune. Si « l'esprit Vieille Auberge » demeure, les nouveaux propriétaires ont souhaité ouvrir plus largement leur établissement à une population plus jeune, des groupes professionnels.

Ce noble produit est présent lors des fêtes de fin d'année, mais les restaurateurs ont tout naturellement accepté de se joindre à la manifestation destinée à promouvoir la truffe de proximité. A la carte durant cette période, une poêlée de saint-jacques à l'huile de noix sur petite pomme ratte et lamelles de truffes…

Un carrefour de produits

Maryline et son époux au Relais du Terroir aiment s'entourer de producteurs locaux et dans leur boutique sont répertoriés de nombreuses pépites du département : foie gras, noisette, truite fumée, caviar… et la truffe selon les saisons l'été tuber oestivum et en cette période tuber melanosporum, ou truffe noire. Durant la Semaine de la truffe les clients trouveront beurre de truffe, saucisson à la truffe… une dégustation de pâtes truffées sera proposée samedi 24 janvier, de 11 heures à 12 heures, et quelques toasts au beurre truffé durant la semaine.

Michelyne Cailleau

La Vieille Auberge, 11 rue Posterne 05 53 93 01 36. Relais du terroir, 86 Grand'Rue 05 53 88 13 67

Article paru dans le Sud-Ouest le 16/01/2015

Foie gras poché à l'Hypocras

Foie poché à l'Hypocras

Poser un lobe de foie gras dans une terrine avec quelques grains de sel et de poivre concassé.

Mettre à bouiliir 30cl de vin rouge, 30 cl d'apéritif Hypocras, une demi cuillère de 4 épices, une cuillère rase de sel et 4 morceaux de sucre. A l'ébullition, faire flamber l'alcool et sortir la casserole du feu.

Attendre 10 minutes et verser sur la terrine, attendre 20 minutes et mettre au frais en maintenant le lobe immergé.

Après 24 heures au frais : déguster

9ème marché et semaine du Goût

Le jury a eu beaucoup de mal à départager les candidats du concours en 2014

Cette année, l'Office du Tourisme organise la 9ème semaine du Goût à Casteljaloux en partenariat avec des partenaires locaux qui interviendront pendant toute la semaine du 13 au 19 octobre prochain en différents points de la cité  et sur le marché du gout du samedi 18 qui clôturera cette manifestation.


Le programme du marché 

8 h 30 à 15 heures les manifestations se succéderont sur le site de la Bartère, en parallèle avec le marché traditionnel de la place de la République. De nombreux producteurs, (Thomas Fonteyreaud du Domaines Tich & Grava (Verdelais) et ses vins produits sur ses domaines - James Priam "L'escargobélix" et ses escargots cuisinés - Alain Cavagné et ses produits apicoles (miel), pain d'épices, crêpes maison - Christian Macchi et ses Pâtisseries ses Chocolats, brioches, gâteau basque, chocolats (spécialités de Casteljaloux) - Jean-Pierre Caillau "La Ferme De Lafitte" et ses produits issus du canard et ses spécialités dérivées - Mme Benkhammar "Art Délice" et ses pâtisseries orientales - Mme Malika Jbirane et ses merveilles et gaufres fraîches déjà connus sur les éditions précédentes, auxquels viendront se joindre Mme et M Brunelle "le Relais du terroir" et ses nombreux produits du terroir, (la maison du Pruneau, La maisond e la noisette, la P'Te Confiote, la fidtillerie du Pays de Serres, EARL de Pireou, la ferme Roche, le Domaine du Campet) - la pâtisserie chocolaterie "les délices de l'Avance - les trufficulteurs Lot et Garonnais - l'art de la table avec Pascale Herbelot, sans oublier l'Amicale Laïque du Queyran qui fera déguster son excellente soupe de citrouille et haricots blancs).
En marge des exposants centrés dans et autour de la salle de la Bartère, le concours du goût destiné aux enfants des écoles primaires de Casteljaloux débutera à 10 heures. Puis à 10 heures 15, les confréries (Cadets de Gascogne – Maîtres Gourmands – Diamant Noir …) partiront en cortège de la place du Roy en direction de la Bartère accompagnées par l'harmonie municipale de Bernard Thore.
 
Article paru dans Le Petit Journal le 21/10/2014
"Au relais du terroir" et les paloumayres

Maryline ouvre à 6 heures pour les Paloumayres

A l'occasion de la chasse à la palombe, Marilyne Brunelle ouvrira son magasin "Au Relais du Terroir" dès 6 heures du matin à partir du 4 octobre pendant toute la période de la chasse à la palombe. De nombreux produits  seront proposés  :  saucissons (canard, cochon, bœuf race bazadaise), chorizo, saucisse sèche, jambon blanc, jambon de pays, Rôtis cuits;  Pâtés en terrine de poulet, canard, pintade, porc - Saucisses de porc, de volaille - Entrecôtes, bas de côtes, côtes de porc - Yaourts, fromages – Pâtes fraîches -- Vin en bouteille et bib – Apéritifs Armagnac.  Possibilité de réserver du frais sur commande.Renseignements :  05.53.88.13.67 ou [email protected]

 

Article paru dans Le Petit Journal le 07/10/2014

Cela fait trois ans que les Brunelle ont quitté le Grand Nord .

Yannick, Marilyne et Nathan Brunelle sont arrivés de Lille il y a trois ans et n’ont pas envie de repartir. Leur commerce est une composition autour des plaisirs de la table. © Photo camille de lapoyade [email protected]  

Pour Marilyne et Yannick Brunelle, tout est une question de coup de c?ur. La destination pour leur voyage de noce, d'abord. Sur un dépliant proposant plusieurs possibilités, Monsieur s'est arrêté sur les mots magiques : « foie gras » et « magret ». Les voilà, en 2006, avec leurs yeux enamourés de jeunes mariés et leur sac de voyage à la main, dans la Cité des Cadets. « Casteljaloux nous a tout de suite plu. » Puis ils sont revenus l'année d'après, puis encore après, quittant leur foyer lillois le temps des vacances. Assez pour décider qu'ils voulaient un pied à terre dans le Sud-Ouest de la...

 

Article paru dans le Sud-Ouest le 06/08/2014 

Première bougie

Il y a un an  Marilyne Brunelle ouvrait dans la grande rue  "Le relais du terroir". Avec Yanick, son compagnon, elle a tenu à fêter l'événement pour remercier les producteurs et les clients qui les ont accompagnés. Outre les nombreux clients et amis commerçants,  on pouvait également remarquer la présence de plusieurs producteurs prêts à échanger et à partager leur passion avec l'assistance. Le Relais du terroir est  un commerce où on ne trouve que des produits traditionnels issus de producteurs locaux.
Bernard Rosa ( Penne d'Agenais) production de truffes fraiches ou transformées (en laboratoire), Yann Marcy  (ferme de l'Argenté, Allons)  production de canard et de gibier, Henry Gros( ferme de Titoy,  Bazens), liqueurs aromatiques  et sa fameuse poire, Joël Buisson ( ferme de Campet ,Sos),  floc et de confit de floc, Frédéric Brosson ( rucher de Lauzun) , producteur de miel, Christine et Patrick Messines Cadreils ( maison du pruneau à Lafitte sur Lot,) producteurs de pruneaux, seuls représentants du  Lot et Garonne au salon de l'agriculture avec entre autre le "pruneau choco" (pruneau enrobé de chocolat), Olivier de Lataillade et Marie Vincent, les nouveaux producteurs de truites et ses dérivés qui viennent de reprendre la Ferme du Ciron  à Allons. Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 14 à 19 heures 05.53.88.13.67.

Article paru dans Le Petit Journal le 10/06/2014

Dédicace gourmande : Delphine Paslin

Delphine Paslin, partagera sa passion avec vous samedi prochain au Relais du Terroir

Marilyne Brunelle du Magasin « Le relais du Terroir » et la libraire Isabelle Cosseron organisent une dédicace gourmande le samedi 19 avril à partir de 10 heures au relais du terroir « 86 Grand rue à Casteljaloux.
Delphine Paslin,
Rédactrice et photographe culinaire et à travers ses recettes et photos, elle souhaite partager sa passion pour une cuisine simple, gourmande, saine et naturelle. D'origine Réunionnaise elle habite aujourd'hui, un petit village à la campagne dans le sud-ouest de la France avec son mari et ses 2 enfants.
L'amour pour cette cuisine, elle la tient de sa mère et de sesgrands-mères. Enfant, elle aimait les regarder cuisiner mais surtout, elle appréciait leurs recettes en tout genre. C'est donc tout naturellement qu'aujourd'hui, elle souhaite transmettre à son tour à ses enfants et ses lecteurs, le goût du bon, "du bio » et du sain". Samedi prochain Delphine Paslin, viendra au magasin partager avec le public  sa passion et dédicacer son ouvrage « manger bio et local dans le sud-ouest ». http://www.leplaisirdesmets.fr/

 

Article paru dans Le Petit Journal le 22/04/2014